Tenue de toile en bleu 'de chauffe' puis en croisé de coton ou de lin, kaki sable et blanc (1860-1930)
Il faudra attendre des années et beaucoup de morts avant que l'Intendance (actuellement le Comissariat) ne crée un uniforme adapté aux colonies.
Symbole des Troupes De Marine devenues Coloniales en 1901, l'Ancre de Marine portée au collet, sur le Képi (ici un képi de Lieutenant), frappée sur les boutons ou tatouée sur des avants-bras noueux, désigne le "Marsouin".
1880-1913 - Tenues de tirailleurs et de partisans Tonkinois.
Sur la photographie l'on voit divers modèles de salaccos, coiffures traditionnelles retenues pour les tirailleurs Indochinois. Formés de lamelles de bambou réunies par une plaque et un olive en cuivre, ils étaient maintenus sur la tête par une bande de cotonnade écarlate. Le Modèle pointu serait apparu vers 1913, époque où comme seuls attributs sont portées la grenade de métal (brigades d'élite de la garde indigène) ou les initiales GCL (Garde Civile Locale). L'ancre en cuivre n'apparaitra qu'après la Première Guerre Mondiale
Superbe collection de casques coloniaux qui couvrent les modèles portés de 1850 à 1940.
Du chapeau recouvert de toile au modèle en pain de sucre dit "Anglais", toutes les formes et tous les procédés :
liège, sureau, bambou, palme, rotin, carton, toile cirée, ou peau de chameau.
PrécédentSuite